Retour accueil
CPIE Label Cine
Lors de votre passage à la Maison de la Nature, quelle a été votre meilleure impression ?
 

Pour une restauration collective durable en Alsace centrale : accompagner le changement à l’échelle des intercommunalités

Formation à destination des élus et techniciens des intercommunalités d’Alsace centrale

Au printemps 2017, en partenariat avec le Smictom d’Alsace centrale, la Maison de la Nature a organisé et animé une formation de 2 jours dont les objectifs étaient :
- Appréhender et découvrir les dimensions environnementales, économiques, sociales, éducatives de la question de l’alimentation dans la restauration collective
- Identifier les réponses possibles de la collectivité en matière de restauration collective durable (quels acteurs, quelles relations ?)
- Identifier le rôle et les possibilités d’actions de la collectivité sur ce thème et leurs conséquences (introduction de produits locaux et bio)
- S’inspirer d’autres expériences et susciter l’envie d’agir


Journée 1


- Recueil des attentes des participants
- visite de la commune d’Ungersheim (ferme agricole, cuisine de produciton en insertion, denrées bio et locales) : rencontre avec le Maire et le responsable de la cuisine
- Analyse collective des thèmes à traiter pour travailler efficacement  cette question

Journée 2


- Sensibiliser et mobiliser les élus de l’intercommunalité ? : analyse collective de la problématique et pistes de solutions
- Eau en saveur : présentation de l’Expérience de Eau du Bassin Rennais – Daniel Helle
- Comment intégrer des produits locaux et des produits bios dans la restauration collective au travers des marchés publics ? Violette Kessler – Chambre d’Agriculture d’Alsace


Accompagnement de la mise en œuvre d’une DDmarche – communauté de commune du canton de Villé (2012/2013)

La DDémarche : un outil au service des territoires pour bâtir les politiques de développement durable de demain

La Communauté de communes du canton de Villé a souhaité s’engager encore plus loin dans le développement durable. C’est pourquoi fin 2012, elle a répondu, en partenariat avec la Maison de la Nature - CPIE du Ried et de l’Alsace Centrale à un appel à projets proposé par la Caisse des Dépôts et Consignation (Mairie Conseil) et l’Union Nationale des Centres Permanent d’Initiative pour l’Environnement (UNCPIE).
Dans ce cadre, elle s’est engagée avec le CPIE du Ried et de l’Alsace centrale, à expérimenter la mise en place d’une démarche de développement durable, la DDmarche.
L’UNCPIE et Mairie conseil ont élaboré conjointement cette démarche de développement durable adaptée aux communautés de communes.
Composée de 6 étapes, elle se présente comme une voie possible pour engager un processus d’amélioration continue en matière de développement durable.

Etape DDMarche
A mi-chemin entre la construction d’un projet concret par une communauté de communes dans le cadre de ses compétences avec un regard développement durable et l’élaboration d’un agenda 21, cette démarche consiste à élaborer, en moins d’un an un projet communautaire de développement durable, a donné lieu à la rédaction d’un guide méthodologique « DDmarche, pour construire le développement durable intercommunal ».

Dans le cadre, la Maison de la Nature a accompagné la collectivité en animant la Ddmarche et ses 6 étapes :
-    la préparation, la sensibilisation et la mobilisation des élus communautaires et la mise en place d’un comité de pilotage
-    l’identification et le choix des défis majeurs du territoire en matière de développement durable, à partir notamment des premiers travaux réalisés dans le cadre de l’agenda 21
-    la réalisation d’une auto-évaluation des compétences et actions de la communauté au regard de ces défis
-    la construction d’un plan d’action permettant de mieux répondre aux défis
-    la mise en route des actions
-    l’engagement dans le processus d’amélioration continue, en définissant les déploiement à donner à la poursuite d’une telle démarche pour les années suivantes.

La mise en œuvre de la DDmarche s’est appuyée sur un dispositif d’animation dynamique et nouveau. Il comprend un élu communautaire « chef de projet », un groupe de pilotage composé en majorité d’élus, un technicien de la communauté de communes, animateur pivot qui assure l’avancement technique et l’accompagnateur du CPIE qui anime la DDmarche, amène sa connaissance des enjeux territoriaux du développement durable et ses compétences d’animation de la concertation locale.
Le Comité de Pilotage a fait valider par le Conseil Communautaire les 4 défis à travailler pour 2013 :

-    Produire et consommer localement sobrement (minimiser les déchets).
-    Faire participer la population aux orientations et défis du canton.
-    Réduire les consommations énergétiques et favoriser les énergies renouvelables (population et entreprises).
-    Redynamiser le dialogue familial, intergénérationnel et social (logement, mobilité)

Il a ensuite resserré son action sur les 5 cibles suivantes
-    Cible 1 : Valoriser le territoire, ses paysages et son économie.
-    Cible 2 : Recréer du lien entre les productions du territoire et les habitants.
-    Cible 3 : Améliorer la qualité de l’habitat pour le plus grand nombre en privilégiant les énergies renouvelables.
-    Cible 4 : Construire avec la population la mobilité sur le territoire ( raisonnement de ses déplacements et réduire le recours systématique à la voiture).
-    Cible 5: Renforcer le lien social et renouveler le tissu associatif.

Enfin, il a élaboré le paln d’action suivant

 

Intitulé Fiche action

1

Ouverture paysagère et produits locaux (agriculture élevage vergers, jardins partagés, point de vente, marché couvert)

2

Réfléchir et soutenir l’utilisation de toutes les ressources énergétiques et encourager les économies d’énergie (syndicat d’économie et de distribution d’énergie, chaudières intercommunales, valorisation du bois local, exemplarité des collectivités sur les bâtiments)

3

Pass Vélo électrique dans les communes (vélo partage)

4

Mise en place du plateforme sécurisée pour les personnes âgées (lien social à domicile)

5

Renforcer les services à la personne (aidants mobilité, pharmacie du dimanche)

6

Mener une réflexion pour la mise en place de résidences communales pour personnes âgées (4-5 logements + 1 logement famille d’aidants)

7

Renforcer les structures existantes ( petite enfance, périscolaire, MAM aides maternelles à domicile)

8

Encourager la démocratie participative (chapeau  de la démarche à coordonner avec les communes)

Ce 1er plan d’action a été validé par le conseil communautaire puis mis en œuvre au sein des commissions.
La Maison de la Nature a accompagné la communauté de commune une seconde année pour accompagner la mise en œuvre du 1er plan d’action et en élaborer un second.


Mieux vivre ensemble

Muttersholtz quelle est votre vision ?

Quelle est votre vision du village de Muttersholtz ? En répondant à ce questionnaire (pas plus de 10 min), partagez avec nous vos préoccupations et vos espérances pour l’avenir de la Commune de Muttersholtz.
Vos réponses nous aideront à comprendre les sujets qui sont importants à vos yeux pour construire un projet de mobilisation citoyenne en lien avec les questions qui vous concerne. Avec 
Muttersholtz 2050 demain commence aujourd’hui !

Couverture questionnaire


Accompagner le développement durable des territoires

L’humanité est confrontée à des défis majeurs de développement durable, avec la nécessité d’inverser rapidement des évolutions lourdes de conséquence (l’épuisement des ressources, leur inégale répartition sur la planète, le changement climatique…) et d’imaginer un projet de société porteur de solidarités.
La Maison de la Nature – CPIE du Ried et de l’Alsace centrale agit pour une meilleure prise en compte de l’environnement dans les pratiques des habitants, les activités des acteurs socioprofessionnels et les choix de développement portés par les collectivités territoriales.
Au sein du réseau des CPIE, elle a choisi de mettre cette entrée environnementale sur le développement durable au service des acteurs d’Alsace centrale, en proposant un accompagnement pour leurs projets, qu’ils soient publics ou privés, collectifs ou individuels.
Les CPIE sont en effet convaincus que les changements nécessaires pour répondre sans attendre aux enjeux globaux commencent au niveau local, par la prise de conscience citoyenne et la recherche collective de solutions adaptées au territoire, afin d’imaginer de nouvelles formes de développement respectueuses de la planète et des individus. Ils considèrent donc que, pour être participatives et s’inscrire dans le long terme, les démarches de développement durable nécessitent du temps : le temps de la réflexion et de l’intégration, celui du changement, celui de la mise en action et celui de la progression.

Une posture d’accompagnement spécifique, au service de l’intérêt général

La Maison de la Nature – CPIE du Ried et de l’Alsace centrale accompagne les projets de développement durable en Alsace centrale : elle apporte un appui concret à ceux qui veulent faire évoluer leur structure, leurs actions ou leurs projets vers un mieux à la fois social, économique et environnemental.
Dans son approche il s’agit bien de « faire avec » ou de « faire ensemble », et non pas de « faire à la place de », afin que chacun se sente responsabilisé et valorisé dans ses choix et dans ses engagements. Cela implique d’être à l’écoute des attentes, mais aussi de permettre l’expression de la pluralité des points de vue. La Maison de la Nature – CPIE du Ried et de l’Alsace centrale revendique ce rôle d’accompagnateurs, de facilitateurs.
Son objectif est de faire aboutir les envies des acteurs et des porteurs de projets qu’elle accompagne, au bénéfice d’un développement local durable. Son action se situe résolument dans l’intérêt général.

Des modes d’intervention personnalisés et adaptés

Associant aux bénévoles associatifs des solides compétences salariées, la Maison de la Nature dispose de ressources, de méthodes et d’outils nécessaires à la mise en œuvre de ces démarches. Elle sait mobiliser d’autres structures et personnes ressources sur le développement durable, disposant de savoir-faire utiles et complémentaires, pour rendre l’expertise pertinente et adaptée.
Elle peut intervenir à toutes les étapes d’une démarche de développement durable : à l’élaboration du projet, dans sa mise en œuvre, pendant son suivi, lors de son évaluation.
Elle n’applique pas de méthode toute faite. Elle met sa connaissance du territoire et des enjeux au service de la construction du projet : animation et conduite de projet multi-acteurs, concertation territoriale, sensibilisation et pédagogie, expertise méthodologique…, en s’adaptant aux besoins et aux attentes de ses porteurs. L’animation territoriale, qui facilite le dialogue entre les acteurs et favorise leur engagement, est au cœur de son action.

Plaquette UNCPIE
 


Vie associative

Plaquette bénévolat à la Maison de la Nature

La Maison de la Nature est une association dynamique qui recherche constamment des bénévoles pour la soutenir dans ses diverses activités.

Conviviale et enrichissante, la structure propose un panel d'activités bénévoles à découvrir dans sa nouvelle plaquette de présentation.

Pour plus de renseignements contactez nous au 06 03 78 74 14 ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Couverture plaquette bénévole