Retour accueil
CPIE Label Cine
Lors de votre passage à la Maison de la Nature, quelle a été votre meilleure impression ?
 

Le projet associatif

Rappel des valeurs partagées et des missions.

Les statuts associatifs

L’objet de la Maison de la Nature du Ried et de l’Alsace centrale a été défini le 13 mars 1996 dans les statuts fondateurs de l’association. Ceux-ci cadrent les missions de l’association et marquent le point de départ de notre réflexion.
La Maison de la Nature et de l’Alsace centrale a pour objet :
- d’accueillir tous les types de publics, de les sensibiliser, les éduquer, les former à travers des démarches pédagogiques adaptées et innovantes, à une appréhension cohérente et à des comportements respectueux de la nature, de l’environnement et du patrimoine ;
- d’assurer des missions et des services de conseil et d’études de la nature, de l’environnement et du patrimoine local ;
- d’agir concrètement avec les partenaires locaux et notamment les collectivités territoriales, pour une valorisation du pays dans le cadre d’un développement local durable prenant en compte les contraintes sociales, écologiques et économiques.

Le label CPIE et le Label CINE :

Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement et Centre d’Initiation à l’Environnement

Depuis sa création, la Maison de la Nature dispose du label CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) et CINE depuis son existence. Ces labels garantissent la qualité et la cohérence de ses actions, et impliquent le respect de valeurs et de méthodes.
« Les CPIE sont des associations au service d’une gestion humaniste de l’environnement. ils contribuent à créer des comportements respectueux de notre cadre de vie à travers la sensibilisation, la formation, la recherche et le développement de projets locaux. Médiateurs et assembleurs de compétences, les CPIE agissent en partenariat  avec l’ensemble des acteurs de leur territoire.»
Réseaux régionaux et locaux
A l’échelle régionale, la Maison de la Nature agit au sein de réseaux qui viennent soutenir et renforcer son action et qu’elle enrichit de ses expériences. Le réseau Ariena qui contribue à l’éducation de citoyens conscients et responsables, capables de faire évoluer leurs comportements à l’égard de leur environnement. Le réseau d’Alsace Nature qui réunit et coordonne les volontés et les efforts pour la sauvegarde des sites et des paysages dans toutes leurs composantes.
Elle agit là avec le soutien des collectivités régionale et départementale et en partenariat avec l’Education Nationale, l’Agence de l’eau, la DIREN et les agences environnementales.
Plus localement, en Alsace centrale, la Maison de la Nature entretient des relations privilégiées et élabore aussi des actions avec de nombreux partenaires comme les Communautés de Communes, les apiculteurs, les pêcheurs, le Batelier du Ried, le réseau d’associations villageoises, le Club Vosgien, Wittisheim Vie et Nature, le Cakcis...

Phénomènes de société, enjeux, et problématiques.

Le réseau d’acteurs alsaciens dans le domaine de l’environnement est très dense. Des domaines d’action mentionnés dans la charte des CPIE sont déjà investis par des structures locales. La Maison de la Nature n’entend pas occuper des champs d’action déjà couverts localement. Elle doit développer son activité propre en collaboration avec les structures existantes.

En priorité

Préserver le patrimoine naturel de l’Alsace centrale (faune, flore, eau, milieux, paysages) et le maintien de la biodiversité.
Sensibiliser et former tous les publics
Sensibiliser les décideurs
Participer à la valorisation du patrimoine naturel
Participer à la gestion de l’espace, la reconquête d’espaces dégradés
Coordonner des projets environnementaux

Dans le cadre de l’agriculture et l’alimentation

Renouer le lien au territoire, les démarches de qualité, la lisibilité pour le  consommateur.
Sensibiliser les publics accueillis
Sensibiliser les agriculteurs et techniciens agricoles
Valoriser les efforts entrepris et communiquer efficacement
Participer à la réflexion et à la mise en place des Contrats Territoriaux d’Exploitation

Dans le cadre du développement de l’écotourisme

Participer au développement de l’offre touristique
Coordonner et mettre en cohérence les actions
Développer les partenariats  avec les structures existantes
Proposer une communication commune, cohérente et efficace

Dans le cadre des politiques régionales et locales

(Communes, Syndicats intercommunaux, Communautés de communes, Département, Région, Etat, agences environnementales...)
La gestion des ressources et des flux (eau-déchet / transport-énergie) : concilier développement  et écologie.
Sensibiliser et former tous les publics (citoyen, élus, décideurs...)
Réaliser des outils pédagogiques pertinents
Développer le caractère démonstratif de la future structure
Etre présent dans les instances de conseil

Dans le cadre de contextes nationaux et mondiaux

Les changements sociaux
Donner du sens au temps libre (RTT, 3ème âge...)
Tenir compte de la prégnance du milieu urbain
La prise en compte globale et mondiale de l’environnement (changements climatiques, mondialisation...)
Former à la prise en compte de l’environnement en milieu industriel
Informer et former les élus
Agir contre la banalisation de l’environnement, de l’homme, des cultures.

Le tout dans une démarche participative et citoyenne

Donner au citoyen l’information et les moyens nécessaires pour s’impliquer dans les choix de société, pour se ré-approprier l’environnement
Donner au citoyen le pouvoir de choisir, le former, l’informer, et l’inciter à utiliser son pouvoir  de décision
et une dimension sensible, scientifique, artistique et culturelle
Privilégier les démarches sensibles en complément de la dimension scientifique au coeur de notre démarche pédagogique
Répondre à une «demande» de «nature» du public.

Elaborer des partenariats dans ces secteurs (FRAC, Médiathèque ...)

En relation avec la nouvelle organisation du territoire :

le Pays d’Alsace centrale

  • Participer à forger l’identité nature du Pays d’Alsace centrale
  • Positionner la Maison de la Nature comme fédérateur de l’éducation à l’environnement en Alsace centrale
  • Participer à la mise en cohérence des démarches en environnement

Stratégie de développement.

  • Asseoir notre mission d’éducation à l’environnement, conforter nos activités actuelles

Animation auprès des scolaires : privilégier la classe de découverte et les démarches de projet
priorité à la classe de découverte
modulation des prix (saison, taux d’encadrement...) pour l’accès de tous les élèves aux classes de découverte
recherche de nouveaux publics (collèges, lycées agricoles...) et de nouvelles thématiques pour élargissement de la saison (Noël nature, classe d’automne autour du thème du verger...)
optique de la future structure : accueil de 2 classes
démarches de projet

  • poursuivre et développer les partenariats avec les Communautés de Communes locales pour  la sensibilisation des élèves à l’environnement ; établissement  de conventions pluriannuelles

participer à des opérations du type «Protéger l’Environnement j’adhère» et répondre à des demandes ponctuelles en assistant les classes dans leurs démarches de projet.
Loisirs enfants : optimiser le remplissage des séjours

  • Poursuivre : les centres de loisirs sans hébergement les mercredi après midi et durant les petites vacances scolaires pour les 7-12 ans des alentours ;

les centres de vacances et de loisirs ouverts aux  7-17 ans pendant les 2 mois d’été.
Axer les séjours sur la découverte active de l’environnement à l’échelle du territoire.
Collaborer avec les nombreuses structures locales pour des prestations spécifiques (canoë, cheval, tipis...)
Assurer le remplissage optimum de l’ensemble des séjours par la mise en place d’une communication et de partenariats  efficaces (UFCV, Comités d’entreprises...).

  • Animation locale grand public : renforcer la dynamique entamée

Développer ses actions de sensibilisation auprès du grand public à l’échelle locale
Poursuivre le programme d’animation «La Nature au fil des mois» et rechercher des soutiens financiers et partenariats locaux
Associer à cette démarche la base associative

  • Conception et interprétation : des compétences à affirmer

Développer les actions de conception et d’interprétation à l’échelle de l’Alsace centrale
Participer  à la mise en valeur du patrimoine et assurer la cohérence de ces actions de valorisation
Concevoir des outils pédagogiques qui permettent  une découverte du territoire et une meilleure compréhension des problématiques locales.
Parfaire les compétences internes et établir une démarche proposante à l’égard des communautés de communes.

  • Formation

Privilégier le hors saison pour l’accueil de formation
Proposer des thématiques spécifiques et s’adresser à de nouveaux publics (élus, décideurs, professionnels...)
Etablir des partenariats avec des organismes de formation pour le remplissage des sessions
Participer à des formations qualifiantes (Beatep, Bapaat...) en partenariat avec l’Ariena.

  • Activités touristiques de découverte

Agir dans ce domaine en tant qu’éducateur à l’environnement et assembleur de compétences sur le territoire de l’Alsace centrale.
Poursuivre et structurer l’offre de découverte (sortie-nature, balades accompagnées...) ; accueillir et informer le public
Participer au développement, à la mise en réseau, la dynamique, et la qualification des activités éco-touristiques

  • Diversifier et renforcer les partenariats  sur le territoire du Pays d’Alsace centrale

Etablir des partenariats durables
La Maison de la Nature devra établir des partenariats durables avec les collectivités locales, le secteur associatif et les entreprises pour la réalisation de projets en environnement. Ceci afin de donner plus de sens et plus de valeurs et plus d’écho aux actions entreprises.
D’un point de vue budgétaire l’établissement d’une stratégie d’actions partenariales pluri-annuelles permettra à la structure d’aborder le quotidien plus sereinement.

  • Explorer de nouveaux champs

Ponctuellement, à la demande ou en complément de son activité principale la Maison de la Nature pourra, en fonction de ses compétences en interne, élargir ses thèmes d’action (agriculture...) et s’ouvrir à de nouveaux public (handicapés, insertion sociale...) sans perdre de vue la dimension «éducation relative à l’environnement».

  • Affirmer un positionnement nouveau en Alsace centrale

Coordonner des projets et animer la concertation entre acteurs
agir de façon plus active et directe en faveur de la préservation du patrimoine naturel (veille, remontée d’information par rapport aux atteintes à l’environnement)
animer la concertation entre acteurs pour la préservation durable des ressources naturelles (opérateur local Natura 2000) et jouer un rôle de médiateur pour le règlement de conflits

  • Démultiplier notre action à l’échelle du territoire: faire faire et faire avec.

Former à la pédagogie et à l’éducation à l’environnement des relais (animateurs des MJC, agriculteurs accueillant du public, réseau associatif...)
Développer des missions de conseil et de formation afin de démultiplier son action sur le territoire.
Être présent dans les instances décisionnelles du territoire et participer au développement d’une image verte du Pays d’Alsace centrale.
Fédérer et animer le réseau d’éducation à l’environnement en Alsace centrale
Mettre en cohérence les actions de chaque structure (au delà du réseau Ariena) et rendre plus lisible pour tous les publics (scolaire, touristes, locaux, adultes en formation ...) l’offre à l’échelle du territoire.
Au sein de la future structure, offrir à ce réseau un lieu d’accueil et d’expression

  • Evaluer et communiquer.

Cette stratégie devra se mettre en place dans un souci permanent de communication et d’évaluation de nos actions.
Evaluer, pour faire évoluer, améliorer, être plus pertinent et atteindre nos objectifs en terme d’éducation à l’environnement.
Communiquer autour de nos actions pour faire savoir et élargir notre champs d’action.
En guise de conclusion

Objectifs, dans les 5 ans à venir,

La Maison de la Nature - CPIE du Ried et de l’Alsace centrale devra se positionner et s’affirmer à l’échelle du Pays d’Alsace centrale comme :

  • un lieu de rencontre du public : population locale, touristes, public familial, public handicapé...
  • un lieu de rencontre associative : associations du centre Alsace et associations régionales
  • un lieu d’animation et de découverte pour les enfants en et hors temps scolaire
  • un lieu de projet pour les collectivités notamment en terme d’interprétation et d’écotourisme
  • un lieu de rencontre d’acteurs et de compétences pour la mise en route et la gestion de projets à partenaires multiples.
  • un lieu de formation.