Retour accueil
CPIE Label Cine
Lors de votre passage à la Maison de la Nature, quelle a été votre meilleure impression ?
 

Les produits d'entretien fait maison

L'équipe bénévole de la Maison de la Nature aux fourneaux

Les bénévoles de la Maison de la Nature du Ried et de l'Alsace centrale ont partagés un moment convivial ensemble autour de la confection de produits d'entretien et d'hygiène fait maison. Ce fût un bon prétexte de passer un agréable moment tous ensemble, de partager nos recettes et de manger ensemble.

Parce qu'au-delà des nombreux coups de main que nous donnent les bénévoles, c'est surtout un groupe soudé où la bonne humeur règne et qui est fort de nouvelles propositions pour travailler ensemble dans un projet commun.

Si vous souhaitez rejoindre l'équipe, vous pouvez nous contacter au 06 03 78 74 14 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les bénévoles en préparationPréparation de lessive maison

Muttersholtz 2050, demain commence aujourd’hui

Rejoignez l’aventure collective

Logo MNRACLogo Mutt 2050

  Ce projet de "ville en transition" est porté depuis 2018 de manière indépendante par la Maison de la Nature du Ried et de l'Alsace centrale.

C’est quoi ce projet ?

Dérèglement climatique, épuisement des ressources, érosion massive de la biodiversité, montée des inégalités....les constats écologiques, sociaux et économiques sont aujourd’hui largement connus et admis.

A l’échelle du village de Muttersholtz, en tant qu’habitant ou acteur, nous pouvons inventer, construire et mettre en œuvre collectivement de nouvelles solutions concrètes et locales pour répondre à ces enjeux globaux et affronter positivement les changements en cours et à venir.

Muttersholtz 2050 c’est :

  • partir de vos préoccupations pour repenser ensemble nos façons de produire, travailler, de nous déplacer, de consommer
  • s’organiser collectivement pour mieux vivre-ensemble et affronter plus sereinement les changements et bouleversements en cours et à venir
  • agir ici et maintenant pour contribuer à la construction du Muttersholtz de demain.
  • à boire à manger et des rires, des rencontres et des projets !

Ce qui a été fait

Mars 2018 : Soirée de présentation

Avril à Juin 2018 : Recueil des préoccupations et envies d’agir des habitants : entretiens, questionnaires…11% des villageois ont participé

29/30 Septembre 2018 : Week-end festif : projection du fil Demain, apéro du futur et après midi jeu sur la place des fêtes

Implication des citoyens sur les ateliers du Faire et Fabriques de projet

Janvier 2019 : lancement des fabriques

Janvier 2020 : lancement des projets

Comment je peux m’impliquer/ participer ?


Pour une restauration collective durable en Alsace centrale : accompagner le changement à l’échelle des intercommunalités

Formation à destination des élus et techniciens des intercommunalités d’Alsace centrale

Au printemps 2017, en partenariat avec le Smictom d’Alsace centrale, la Maison de la Nature a organisé et animé une formation de 2 jours dont les objectifs étaient :
- Appréhender et découvrir les dimensions environnementales, économiques, sociales, éducatives de la question de l’alimentation dans la restauration collective
- Identifier les réponses possibles de la collectivité en matière de restauration collective durable (quels acteurs, quelles relations ?)
- Identifier le rôle et les possibilités d’actions de la collectivité sur ce thème et leurs conséquences (introduction de produits locaux et bio)
- S’inspirer d’autres expériences et susciter l’envie d’agir


Journée 1


- Recueil des attentes des participants
- visite de la commune d’Ungersheim (ferme agricole, cuisine de produciton en insertion, denrées bio et locales) : rencontre avec le Maire et le responsable de la cuisine
- Analyse collective des thèmes à traiter pour travailler efficacement  cette question

Journée 2


- Sensibiliser et mobiliser les élus de l’intercommunalité ? : analyse collective de la problématique et pistes de solutions
- Eau en saveur : présentation de l’Expérience de Eau du Bassin Rennais – Daniel Helle
- Comment intégrer des produits locaux et des produits bios dans la restauration collective au travers des marchés publics ? Violette Kessler – Chambre d’Agriculture d’Alsace


Bilan sur le stage d'auto construction d'une éolienne

Une équipe dans le vent

La semaine du 18 au 22 février 2019, 18 personnes ont participés au stage d'autoconstruction d'une éolienne mené par Jay HUDNALL et 3 autres formateurs de l'association Ti'éole et du réseau Tripalium.

Tout au long de la semaine, nos apprentis constructeurs ont façonné les pales, conçu le mât, fabriqué tout le système électronique et électrique pour finir par monter l'éolienne.

C'est par la pratique que les stagiaires ont appris, peu de théorie mais de l'huile de coude et de l'entrainement ont été nécessaire pour créer cette éolienne.

Au terme de la semaine, l'éolienne a été installée chez un particulier qui pourra ainsi produire de l'énergie renouvelable, un petit geste pour l'environnement.

Retrouvez l'interview de Top Music sur ce lien.

Fabrication des palesElaboration du mât

Photos : Benoît KOENIG, bénévole


Accompagnement de la mise en œuvre d’une DDmarche – communauté de commune du canton de Villé (2012/2013)

La DDémarche : un outil au service des territoires pour bâtir les politiques de développement durable de demain

La Communauté de communes du canton de Villé a souhaité s’engager encore plus loin dans le développement durable. C’est pourquoi fin 2012, elle a répondu, en partenariat avec la Maison de la Nature - CPIE du Ried et de l’Alsace Centrale à un appel à projets proposé par la Caisse des Dépôts et Consignation (Mairie Conseil) et l’Union Nationale des Centres Permanent d’Initiative pour l’Environnement (UNCPIE).
Dans ce cadre, elle s’est engagée avec le CPIE du Ried et de l’Alsace centrale, à expérimenter la mise en place d’une démarche de développement durable, la DDmarche.
L’UNCPIE et Mairie conseil ont élaboré conjointement cette démarche de développement durable adaptée aux communautés de communes.
Composée de 6 étapes, elle se présente comme une voie possible pour engager un processus d’amélioration continue en matière de développement durable.

Etape DDMarche
A mi-chemin entre la construction d’un projet concret par une communauté de communes dans le cadre de ses compétences avec un regard développement durable et l’élaboration d’un agenda 21, cette démarche consiste à élaborer, en moins d’un an un projet communautaire de développement durable, a donné lieu à la rédaction d’un guide méthodologique « DDmarche, pour construire le développement durable intercommunal ».

Dans le cadre, la Maison de la Nature a accompagné la collectivité en animant la Ddmarche et ses 6 étapes :
-    la préparation, la sensibilisation et la mobilisation des élus communautaires et la mise en place d’un comité de pilotage
-    l’identification et le choix des défis majeurs du territoire en matière de développement durable, à partir notamment des premiers travaux réalisés dans le cadre de l’agenda 21
-    la réalisation d’une auto-évaluation des compétences et actions de la communauté au regard de ces défis
-    la construction d’un plan d’action permettant de mieux répondre aux défis
-    la mise en route des actions
-    l’engagement dans le processus d’amélioration continue, en définissant les déploiement à donner à la poursuite d’une telle démarche pour les années suivantes.

La mise en œuvre de la DDmarche s’est appuyée sur un dispositif d’animation dynamique et nouveau. Il comprend un élu communautaire « chef de projet », un groupe de pilotage composé en majorité d’élus, un technicien de la communauté de communes, animateur pivot qui assure l’avancement technique et l’accompagnateur du CPIE qui anime la DDmarche, amène sa connaissance des enjeux territoriaux du développement durable et ses compétences d’animation de la concertation locale.
Le Comité de Pilotage a fait valider par le Conseil Communautaire les 4 défis à travailler pour 2013 :

-    Produire et consommer localement sobrement (minimiser les déchets).
-    Faire participer la population aux orientations et défis du canton.
-    Réduire les consommations énergétiques et favoriser les énergies renouvelables (population et entreprises).
-    Redynamiser le dialogue familial, intergénérationnel et social (logement, mobilité)

Il a ensuite resserré son action sur les 5 cibles suivantes
-    Cible 1 : Valoriser le territoire, ses paysages et son économie.
-    Cible 2 : Recréer du lien entre les productions du territoire et les habitants.
-    Cible 3 : Améliorer la qualité de l’habitat pour le plus grand nombre en privilégiant les énergies renouvelables.
-    Cible 4 : Construire avec la population la mobilité sur le territoire ( raisonnement de ses déplacements et réduire le recours systématique à la voiture).
-    Cible 5: Renforcer le lien social et renouveler le tissu associatif.

Enfin, il a élaboré le paln d’action suivant

 

Intitulé Fiche action

1

Ouverture paysagère et produits locaux (agriculture élevage vergers, jardins partagés, point de vente, marché couvert)

2

Réfléchir et soutenir l’utilisation de toutes les ressources énergétiques et encourager les économies d’énergie (syndicat d’économie et de distribution d’énergie, chaudières intercommunales, valorisation du bois local, exemplarité des collectivités sur les bâtiments)

3

Pass Vélo électrique dans les communes (vélo partage)

4

Mise en place du plateforme sécurisée pour les personnes âgées (lien social à domicile)

5

Renforcer les services à la personne (aidants mobilité, pharmacie du dimanche)

6

Mener une réflexion pour la mise en place de résidences communales pour personnes âgées (4-5 logements + 1 logement famille d’aidants)

7

Renforcer les structures existantes ( petite enfance, périscolaire, MAM aides maternelles à domicile)

8

Encourager la démocratie participative (chapeau  de la démarche à coordonner avec les communes)

Ce 1er plan d’action a été validé par le conseil communautaire puis mis en œuvre au sein des commissions.
La Maison de la Nature a accompagné la communauté de commune une seconde année pour accompagner la mise en œuvre du 1er plan d’action et en élaborer un second.